[ Navigation ] Accueil > Des études sur l'oeuvre > Le processus énergétique de la réincarnation


LE PROCESSUS ENERGETIQUE

DE LA REINCARNATION



  1. Le Cumul en descente
    • Après la mort, notre "moi" se sépare du corps et monte vers les Plans Supérieurs jusqu'au niveau correspondant à son taux vibratoire. Là, il se débarrasse peu à peu des énergies dont les fréquences sont inférieures à ce niveau. Ensuite il métabolise c'est à dire assimile les énergies supérieures qu'il a emmagasinées dans sa dernière vie par ses actions évolutives. Une fois notre Cumul purifié, seuls restent les éléments du "moi " (Omo (Déf.), Omves (Déf.), Chromosome Energétique (Déf.)) ainsi que les Hologrammes réels (Déf.) qu'il a construit dans sa vie antérieure.

    • S'il n'a pas atteint le potentiel de 8000 vibratons (Déf.) il doit revenir sur la Terre vers laquelle il est poussé par des énergies astrales. Au cours de sa descente de sous-plans en sous-plans, il va capter des énergies qui lui serviront pour sa nouvelle vie sur la Terre. Il s'agit des énergies de son futur Périsoma (Déf.) et celles de l'équipe de Cellules Codifiées (Déf.).

    •         Il va également capter des micro-organismes et des microéléments ayant appartenus à des êtres ayant vécu antérieurement. Ces cellules contiennent les expériences et la psychologie de ces êtres.

    • Plus le Cumul se rapproche de la Terre, plus les énergies qui sont captées sont de faible puissance. C'est ainsi qu'au moment de sa réincarnation, il ressemble à un oignon avec de nombreuses couches d'énergies. Celles-ci baissent de puissance au fur et à mesure qu'elles s'éloignent du cœur du Cumul.

              Toutes ces énergies "représentent l'ensemble du capital dont l'être humain dispose pour doubler le nombre de ses vibratons, s'il le souhaite, et ainsi poursuivre son évolution". (J.T. Zeberio)


  2. L'approche du Cumul et son entrée dans l'embryon.
  3.         Voir l'image: "Cumul en descente de 2000 à 6000 vibratons"

            Le Cumul se stabilise à 3/4 mètres du sol. Il est attiré par la fermentation qui se produit environ 48 h après l'union d'un ovule et d'un spermatozoïde. Il ne choisit pas ses futurs parents mais ceux-ci doivent être en harmonie de potentiel vibratoire avec lui.


  4. L'union du corps et de l'Esprit.
    • D'abord intervient la couche la plus extérieure du Cumul, celle qui a les plus basses fréquences et qui se trouve donc en harmonie avec la matière brute que représente l'embryon. Au fur et à mesure que cet embryon prend de la force, chacune des autres couches se met au travail à son tour pour diriger la formation du corps et lui donner sa psychologie.

    • Ce sont donc d'abord les micro-organismes les plus faibles et les cellules codifiées primaires (Déf.) qui assureront le premier contact avec les cellules biologiques. Comme un merveilleux ballet bien réglé, au fur et à mesure que ces cellules biologiques se multiplient, la hiérarchie des cellules codifiées (Déf.) entrent chacune à leur tour sur la scène par ordre croissant de potentiel, pour jouer leur rôle dans la formation du futur corps. Elles sont commandées par les cellules micro-clirosomatiques (Déf.), accompagnées des micro-organismes.

    • Parallèlement, les éléments du "moi" se mettent progressivement en contact avec les substances corporelles maternelles. Le premier contact a lieu huit à dix jours après celui des premières couches de basse fréquence du Cumul: Il marque le début de la nouvelle vie terrestre de l'être: l'Esprit est entré dans le corps...

    • Alors se forme "cette grande horloge qu'est le corps humain" en même temps que se mettent en place les différents éléments des énergies égoïques (Déf.).

              Voir l'image: "Embryon à 30 et 45 jours"
              Voir l'image: "Embryon à 55 et 63 jours"
              Voir l'image: "Embryon à 3 et 4 mois"


  5. La symbiose Corps-Esprit entre la mère et l'embryon: la Cellule "sémater".
  6.         Voir l'image: "Cellule Sémater"

            Pendant la gestation se forme une cellule, la Cellule Sémater qui permettra à l'enfant, à partir du 6ème mois, d'être en communication directe avec la partie mentale de sa mère.

            Jusqu'à 40 jours après sa naissance, tout ce qu'il ressent vient du mental de sa mère, il est en symbiose complète avec elle. Ainsi vit-il les angoisses, les antipathies, les besoins, et aussi les pensées apaisantes et les joies de sa mère, comme si les deux êtres n'en faisaient qu'un.

            A partir de l'âge de 3 ans, par la seule action mentale de la mère dans le centre crânien de l'enfant, celle-ci impose sa connaissance de la vie de subsistance: tout s'imprime dans la cellule Sémater de l'enfant.

            Vers 6 à 7 ans, le Vortice mental se forme et l'enfant pourra commencer à se défendre contre les influences extérieures bien que ce vortice ne travaille pas jusqu'à l'âge de 14 ans. Néanmoins, on peut dire que jusqu'à l'âge de la puberté, le rôle de la mère, même s'il diminue d'importance, reste déterminant.


[ Bienvenue ] [ Accueil ] [ Tomas Zeberio ] [ Dorotea Zeberio ]
[ Publications ] [ A propos de nous ... ] [ Méthodes de travail ]

[ Etudes sur l'oeuvre ]


Copyright 1999-2001 ©. Le Centre Français José Tomás ZEBERIO.